Éliminatoires CAN 2019


Burundi - Gabon : Le public gabonais de nouveau à fond derrière les Panthères !


Entre les Panthères et leur public, l’histoire tient sur une corde raide qui, des fois se coupe, et recolle aussitôt. Cette fois, l’amour semble total, avec l’objectif de se qualifier ce samedi.

Publié le 22 mars 2019 à 16h16min par Laurie ANGUE
Màj : 22 mars 2019 à 16h16min
Burundi - Gabon : Le public gabonais de nouveau à fond derrière les Panthères !
A lire aussi

Quelques mois après la terrible désillusion à domicile face au Mali lors de la cinquième journée des éliminatoires à la CAN 2019 (0-1), l’amour qui semblait être enterré, est de nouveau vif, en témoigne les soutiens multiformes aux joueurs de l’équipe de Daniel Cousin.

Entraînement public et communion

Jeudi, lors du dernier entraînement des Panthères à Libreville (une séance ouverte au public) « il y a avait un monde fou, et ça faisait longtemps qu’on avait pas vécu ça ». Si nombreux sont ceux qui n’avaient d’yeux que pour Aubameyang, les joueurs comme Denis Bouanga, Didier Ndong ey Poko ont été plébiscités.

Remise du drapeau à Aubameyang

Soutien des autorités

Lors de cette ultime séance, les joueurs de Cousin ont dû être rassurés par la présence du ministre en charge des Sports et de son collègue ministre délégué, puis des responsables de la Fédération Gabonaise de Football de Football, qui étaient dans les tribunes du Stade de Nzeng-Ayong.

Ils ont pu apprécier les gestes , les dispositions techniques et une partie du schéma tactique mis en place par le sélectionneur national.

« Il faut que chacun prie Dieu dans sa langue... »

« Nous sommes venus apporter tout notre soutien, le soutien de la Nation. Nous nous sommes rendus compte que l’équipe est au grand complet et il me semble qu’ils sont tous prêts à relever le défi, nous comptons sur eux. » a déclaré Alain Claude Bilie-By Nze, le Ministre en charge des Sports.

Le patron des Sports pense « qu’avec le soutien de Dieu, des prières des gabonaises et des gabonais, nous y arriveront. » Il faut que chacun prie Dieu dans sa langue, dans ses traditions, pour que samedi nous remportions une belle victoire face au Burundi."

Et comme un symbole, le président de l’association des supporters, les Panthernautes, Brice Inengue, a remis un drapeau national au capitaine des Panthères, Pierre Emerick Aubameyang, pour matérialiser la fierté de la patrie et le desir d’accomplir sa mission.

Dans la même rubrique

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER



Foot241 sur Twitter@foot241