Championnats africains


Coupes d’Afrique : l’AO CMS réussit sa première, Manga s’en sort bien !


L’AO a longtemps souffert face aux malawites de Silver Strikers pour le premier match de leur histoire en Coupes d’Afrique. L’éclair est venu de Nani Nono à la 17e, et malgré de nombreuses occasions gâchées, le club de Bosco Alaba Fall tient son l’exploit mais en se se contentant de cette courte victoire à domicile (1-0), mardi, lors du premier Tour préliminaire à la Coupe de la CAF.

Publié le 28 novembre 2018 à 20h16min par La rédaction de Foot241
Màj : 28 novembre 2018 à 22h43min
Coupes d’Afrique : l’AO CMS réussit sa première, Manga s’en sort bien !
A lire aussi

CMS… Premier jour d’école réussi !

Pour sa première en Coupe de la Confédération, l’AO CMS s’en contentera. En manque de compétitivité, les Cmesiens ont décroché leur premier succès en Coupe d’Afrique grâce à l’ancien attaquant de l’AS Pélican, Nani Nono (17e), bien aidé par la mauvaise remise au gardien du latéral malawite Yinusa. Malgré de nombreuses occasions ratées, Grège Oyoubi, Stéphane Manimé (53e), que ce fut compliqué physiquement pour le CMS face aux modestes Malawites de Silver Strikers.

L’unique buteur du CMS Nani Nono. (Photo Boukary Sawadogo)

Si les joueurs de Brice Ondo n’ont pas concédé trop d’occasions, le club cher à Bosco Alaba Fall se déplacera Lilongwe avec cette courte avance qu’ils tenteront de défendre à tout prix. Ils connaissent désormais le parfum de la Coupe d’Afrique.

Deux heure plus tard et 2100 km plus loin, c’était au tour de l’AS Mangasport d’entrer en lice en Ligue des champions face à l’ASEC Mimosas. Une rencontre qui a vu les Mimos se défaire péniblement des gabonais (1-0), malgré les montants touchés à deux reprises.

Mangasport s’en sort bien.. Très bien même !

L’ASEC n’a pourtant pas attendu longtemps avant de faire sauter le verrou moandais après seulement 6 minutes de jeu, par le petit phenomène mimo Abdoul Tapsoba formé à l’Académie Mimo. Arrivé “malade”, sans le moindre officiel dans les jambes depuis 5 mois, l’enfer était promis au club de la Comilog. Malgré cela, les joueurs de Kevin Djony ont tenu la baraque, et on même été dominateurs dans le jeu à des moments du match.

Même si l’addition aurait pu être salée si les ivoiriens n’avaient pas fait preuve de maladresse, Tapsoba (19e) et Badié ( 50e) ont tous les deux touchés les montants de Kantsougha alias Buffon.

Si Manga a souffert, Manga n’a pas coulé ! Au contraire, il s’est rassuré de ce que le manque de compétition n’est pas si insurmontable que ça. « La qualification se jouera à domicile » a lancé le Président de Mangasport, Rodrigue Gnamalengoungou, moins remonté que ses joueurs du « penalty oublié par l’arbitre en première période ».

Commentaires d’après-match

L’ASEC est prévenue, le 05 décembre prochain, à Libreville, il faudra marcher sur du Manganèse pour passer…

Dans la même rubrique

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER

Foot241 sur Twitter@foot241