4e journée-


Gabon Oil National Foot 1 : Les baby Mounanais prennent leur revanche


Le CF Mounana se devait de gagner pour reprendre à Akanda FC la 2e place de la poule A (battu la veille 4-1 par AO CMS). Ça été chose faite ! Au terme d’une seconde période poussive, la jeunesse du CF Mounana a finalement pris le dessus (3-0) sur une formation de Missile FC en perdition, mercredi au stade de l’INJS à Libreville.

Publié le 21 mars 2019 à 10h52min par Laurie ANGUE
Màj : 21 mars 2019 à 15h07min
Crédit photos (LINAFP)
A lire aussi

Le match

Un début de rencontre pas très au point entre les deux formations, qui n’ont laissé qu’un goût amer au public qui a effectué le déplacement du stade de l’INJS.

Que des déchets techniques à la vue du jeu produit par les deux équipes. Des transmissions manquées,des passes ratées,des contrôles de balle peu commodes des joueurs de football de ce niveau .

Une première période très morne qui n’a eu aucune ooocasion concédée de part et d’autre.

Le réveil mounanais

À l’entame de la seconde période, l’attaquant de Missile FC, Brel Ngalekoris verra sa tentative être repoussée par le jeune portier mounanais Brunnel Ilagou, le CF Mounana va entrer dans le vif du sujet en ouvrant la marque à la 53e, par le biais de son capitaine, Ralph Bamba, encore, sur un service de Éric Magnama.

Deux minutes plus tard, Diallo Mallé, sur un centre de Ralph Bamba,ne trouvera pas le chemin des filets (55e).

Mounana qui prend le jeu à son compte, a aggravé le score sur un coup franc magnifique, tiré des 35 mètres par le défenseur central Vivien Inounou, qui a laissé stoïque le portier de Missile FC, Glawdys Mbimbiangoye (71e).

Comme pour sceller le sort de Missile FC, le CF Mounana s’offrira un 3e but que Laurent Sahui se chargera de marquer, suite à une grosse mésentente entre Gil Apidangoye et son gardien (90e).

L’homme du match : Yann Ondo

La jeune pépite de 18 ans du CF Mounana, a été rayonnant dans le cœur du jeu Mounanais, pour sa deuxième titularisation de la saison.

Il a su enrayer les actions entreprises par Missile FC, gènant parfois les avancées de Raud Zambe de Missile FC (qui évolue au même poste que lui, sentinelle). Yann Ondo a même ébloui son président, Hervé Patrick Opiangah qui ne tarit pas d’éloges sur son gamin, issu du Centre de Formation.

Dans la même rubrique

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER



Foot241 sur Twitter@foot241