Foot féminin U23


Qualification JO Tokyo 2020 : Le Gabon entre défaite et ridicule administratif !


4 ans qu’on n’avait plus vu une équipe nationale de football féminin disputer une rencontre internationale. Les Panthères féminines U23, ont rompu le silence en foulant la pelouse du stade Monedan, mercredi après-midi, en affrontant les Diabetisses du Congo, qui les ont battu dans ce match aller des qualifications au Jeux Olympiques Tokyo 2020. (0-2).

Publié le 3 avril 2019 à 21h03min par Laurie ANGUE
Màj : 3 avril 2019 à 21h04min
Qualification JO Tokyo 2020 : Le Gabon entre défaite et ridicule administratif !
A lire aussi

Le match

Le début de la rencontre ne présageait point une défaite des Panthères Espoirs, qui croisaient une équipe congolaise très athlétique, qui jouait énormément sur la verticalité, avec des contres rapides.

L’ouverture du score des congolaises, sur penalty

Les congolaises, emmenées par un trio offensif bien huilé, vont donner du fil à retordre aux Panthères, après la demi heure de jeu et d’observation.

Le manque de compétitivité

Émoussées physiquement, les Panthères vont encaisser deux buts coup sur coup, avant la fin de la première période.

D’abord, sur penalty par Paulmiche Michou Mahouma (35e). Puis, une minute plus tard, sur une erreur de passe en retrait mal ajustée, Charmelle Moundzeli ne se pas fait prier, elle crucifie la gardienne Auxie Idiata.

Un score qui ne bougera pas en seconde période, malgré un léger sursaut d’orgueil des gabonaises, qui vont tout de même se procurer quelques occasions (63e ; 71e et 80e).

Les Tops coté gabonais (quand-même)

Doris Wassende, défenseur centrale qui s’est battue comme elle l’a pu.

Le trio offensif composé d’Aristelle Yog Atouth ; Cheronne Bibigas et Diane Angue Mba, aura certes, manqué de justesse et de précisions dans les derniers mètres, et n’inscrivant aucun but, mais aura montré de belles choses et donc de belles promesses pour l’avenir, et pourquoi pas le match retour à Brazzaville avec un peu plus d’affinités.

« Nous allons apprendre de nos erreurs du match aller et préparer le match retour davantage en corrigeant ses erreurs », a souligné le capitaine des Panthères, Winie Mapangou, qui a fini complètement lessivée.

Le gros FLOP

Le fait marquant de ce match est hallucinant.

Les Panthères ont livré toute la rencontre sans banc de touche, ou presque, pour des soucis de passeports que n’avaient encore les joueuses présentes sur le banc et dans les tribunes.
Donc 90 minutes sans changement, chose invraisemblable.

Certains passeport ne sont arrivés qu’en début de deuxième mi-temps, mais trop tard, car n’ayant pas été validés par le commissaire. Spectacle désobligeant.

Avenir flou

Une défaite et une image embarrassante qui laisse dubitatif sur l’avenir du football féminin, qui souffre déjà, depuis plusieurs années, d’un manque d’encadrement, de structuration et de sérieux.

Autant de dire que l’espoir d’une qualification au prochain tour, est dors et déjà hypothéqué pour ces filles qui, pourtant ne manque pas de volonté.

Dans la même rubrique

Retrouvez Foot241 sur...

FACEBOOK
TWITTER



Foot241 sur Twitter@foot241